Article(s) de la section ‘Annonces’

Soutien à l’Intersyndicale des Actifs de NANCY

Avisé par l’Intersyndicale des Actifs de NANCY, 12 membres de l’UNRP dont plusieurs du bureau, se sont montrés  solidaires de leurs jeunes collègues ce lundi 15 juin à 14H15 devant l’Hôtel de Police de NANCY.

 Leur  accueil est  toujours sympathique.

La banderole UNRP 54 et 88 exhibée, la presse locale était bien sûr présente, y compris France 3.

 Après une minute de silence  en mémoire de nos collègues décédés en service, la Marseillaise a été chantée « à capella » avec émotion.

 Puis le porte-parole de l’intersyndicale a pris la parole pour expliquer aux citoyens et journalistes présents, les motifs de cette mobilisation de plus de 100 personnes de tous services. Les Policiers n’acceptent pas les graves accusations de racisme et de violence portés par quelques militants fanatisés. Ces accusateurs veulent troubler l’opinion et réduire l’action des forces de l’ordre !

Nos jeunes collègues exigent le soutien de leur ministre afin de combattre ces calomnies

Enfin le geste symbolique de déposer au sol menottes et brassards police a été filmé par la presse.

LE BUREAU 54 et 88

Les rassemblements privés.

Le conseil constitutionnel rejette l’interdiction de dépasser 10 personnes reçues en domicile privé. Juridiquement, il est assez évident que le Premier Ministre gouverne, mais il n’est pas au-dessus d’une maîtresse de maison avec son rouleau à tarte…Plus sérieusement, en droit, on peut imposer en domaine public, plus difficilement en domaine privé. Ceci dit, je n’ai pas l’intention d’organiser une «chouille» à 50 chez moi…Les français sont raisonnables et tiennent à leur peau, sauf  les provocateurs habituels se croyant intelligents à refuser toute contrainte sans en comprendre l’origine sociale et sanitaire… Là, il faut sévir. Qu’un individu prenne le risque d’être contaminé me gêne en ce qu’il peut alors contaminer des personnes souhaitant rester en bonne santé…

Lundi 11 mai, quel bonheur de revoir mes deux petits-enfants pas  revus depuis deux mois…

L’aîné, garçon de 16 ans, était persuadé que mon épouse allait se jeter sur lui pour l’embrasser Il n’a pas montré sa déception, car j’ai expliqué dès notre arrivée, qu’il fallait garder des protections, le virus toujours présent…Et de citer les obsèques où, au cimetière, 30 personnes assistent à l’enterrement et s’embrassent, une partie de la famille venant de Suisse et du Portugal. On se doute bien que franchir des frontières  n’est pas actuellement ordinaire…Mais résultat, une personne contaminée peut  contaminer 7 autres…

Nous demeurons à moins de 100 km d’eux. Et j’entends ce matin que des parlementaires relaient la demande de grands-parents n’ayant toujours pas revus leurs petits-enfants,  car habitants trop loin.

Si j’ai pu revoir les miens, eux doivent pouvoir revoir les leurs !  Ce qui compte, la prudence bien sûr.

Même si chaque soir, nous nous appelions par téléphone, se revoir est autre  chose Ainsi, ma petite-fille de 12 ans a énormément grandi en deux mois…Les deux heureux de nous revoir.

Nous aurions pu utiliser la webcam. Mais ce n’est pas comme se parler en direct, échanger, rire, blaguer, offrir des cadeaux. De nombreux amis utilisent la webcam, reliant USA, Canada ou Australie avec l’hexagone. Là, pas le choix !

Enfin, j’attends aujourd’hui la naissance d’un petit-neveu à l’hôpital de METZ. Naissance provoquée : je trouve raisonnable de ne pas aller le voir. Sa petite sœur de 6 ans accepte porter un masque avec un  dessin amusant, ce qui est bien pensé pour nos petits. Ma fille, professionnelle avec des enfants ayant entre 6 et 9 ans, ne porte pas de masque, car il leur fait peur…

J’ai acheté des visières, bien pratiques, sauf que la vision à travers le plastique est déformée et fatigue les yeux à la longue…

Certains portent visière et masque. Pourquoi pas.

Soyons raisonnables et encore patients, rien n’est terminé !…

 

                               Dominique BAGUET

    

  

    

 

 

 

 

Coronavirus ou Covid-19, coup de gueule !…

D’abord, il faut arrêter de dire que ce virus est de létalité (mortalité) inférieure à la vraie grippe. On entend parler en ce qui le concerne de « petite grippe » même en milieu hospitalier pour rassurer le personnel.
Le pourcentage donné depuis un mois de 2,1% de mortalité est confirmé puisque ce 7 mars, pour un peu plus de 100 000 malades dans le monde, on déplore un peu plus de 2 300 décès. C’est donc bien ce pourcentage de 2,1% à 2,2% qui s’applique. On peut rétorquer qu’il est faux car des personnes sont atteintes sans symptômes -on parle de « asymptomatisme » …Mais c’est pareil, à priori, pour la grippe annuelle.
La grippe est mortelle seulement à 0,3% chaque année, avec une petite variabilité annuelle. Donc, le « Corona » est 7 fois plus mortel que la grippe classique. Il faut arrêter de minimiser les chiffres en parlant de « petite grippe », même si un taux de 2,1 à 2,3%reste faible.
Seulement voilà, la mortalité frappe essentiellement les personnes âgées, surtout ayant plusieurs pathologies chroniques, même maîtrisées…
Et là, c’est de nous qu’il est question ! A partir de 68/70 ans, les personnes contaminées sont considérées comme plus fragiles. Il serait « paniquant » de calculer le taux de décès en considérant la seule population ayant 70 ans et plus, mais là, on comprendrait tout de suite que le virus attaque plus facilement les organismes fatigués et usés comme les nôtres. De plus, on ignore le nombre des populations âgées par pays contaminé pour pouvoir calculer le taux.
Soyons donc très prudents. Pas de bisous, même en famille, même avec sa copine illégale… On ne se serre pas la main et on fait soit le salut japonais comme au judo en jouant au samouraï, soit on se touche coude à coude. Moi, j’ai du mal ayant été opéré de l’épaule. Alors je choisis de me la jouer en champion de judo comme Teddy RINER…
Inutile de vous dire que notre pays n’est pas aussi prêt que l’on dit. Je ne vais pas sur ce terrain politique, car la France, comme en 1940, est prête, ou presque… Mais chapeau bas aux personnels médicaux, du public comme du privé. Aux généralistes libéraux, infirmières et kinés qui vont assurer le futur stade 3 avec des malades restant confinés chez eux.
Dans le cas du professeur de SVT décédé de Creil, 100 personnels de Creil et 100 de la Pitié-Salpêtrière ont été mis en quatorzaine, la nouvelle quarantaine moderne…L’infirmière qui a reçu ce malade, l’a conduit à ses examens puis en urgence à la Pitié en réa, est la parente d’un membre du comité d’Anciens combattants de ma section. Toute la famille de sa fille a été placée sous surveillance.
Allant boire un café à Lay St-Christophe, j’entends au bar un gars expliquer qu’il devait aller à Shanghai pour son commerce. Avec la signature du jumelage de NANCY avec KUNMING (7 millions d’habitants), auquel j’ai assisté en novembre 2017, le rapprochement avec la Chine semble avoir permis des choses positives même hors commerce. (Kunming est la capitale mondiale de production de fleurs…)
Ainsi, des liens existent entre le CHU de NANCY et les hôpitaux de Kunming… Nancy reçoit 500 étudiants chinois chaque année.
Selon les médecins chercheurs français, la Chine a donné tout de suite les éléments qu’elle avait découverts sur ce virus. Ce grand pays d’un milliard 300 millions habituellement discret, a joué la transparence dans l’intérêt international.
Le nombre de décès en Chine baisse. Deux explications, l’épidémie a atteint son pic et commence à partir. Soit les mesures drastiques prises commencent à « payer » comme une seule personne faisant les courses alimentaires pour tout un immeuble. Je pense qu’il y a un mélange des deux ! En France, les drives commerciaux ont augmenté de 3 à 50% . A suivre…

Dominique BAGUET

29 requêtes. 0,201 secondes.