Archives d’un auteur

Lettre de l’UNSA-RETRAITES – 69

 

Ceci est la lettre de UNSA-RERAITES n° 69

Cliquez ICI

Commémoration de l’Appel du 18 juin 1940

Comme chaque année, la commune de Bouxières-aux-Dames a commémoré l’Appel du 18 juin 1940 du Général de Gaulle, arrivé la veille à Londres par avion depuis Bordeaux.

Mme PIERRARD, MM.BAROTTE et MONSIEUR, les trois porte-drapeaux en tête, l’assistance s’est dirigée à 17H00 vers le monument aux morts inauguré en 1902 en l’honneur des soldats tués de 1870.

Michel ROLLA, président de la section, commença par demander une minute de silence où chacun pensa fortement à M. Marcel MAURICE, décédé il y a deux mois. Plusieurs membres du conseil d’administration dont MM. DALLET, GRAFF, LAURANT, VALDONIO, CADET, BAGUET, et  Mme PUYMEGE, étaient présents avec une trentaine de Bouxièrois de tous âges.

Le maire Denis MACHADO  a lu le discours de Mme DARRIEUSSECQ, Secrétaire d’état auprès de la Ministre des Armées, puis M. Michel ROLLA a lu intégralement le discours du général diffusé sur la BBC, à 22H00. Plusieurs adjoints accompagnaient l’édile, Mmes SCHMITT, MACHADO-BESSON et M. SORDEL.

Après le dépôt des deux gerbes, municipale et associative, la Marseillaise a été chantée à capella.

Honneur des drapeaux au monument, remerciements des autorités, ont précédé un pot amical à la Maison du Village en respectant les mesures sanitaires.

 

 

Soutien à l’Intersyndicale des Actifs de NANCY

Avisé par l’Intersyndicale des Actifs de NANCY, 12 membres de l’UNRP dont plusieurs du bureau, se sont montrés  solidaires de leurs jeunes collègues ce lundi 15 juin à 14H15 devant l’Hôtel de Police de NANCY.

 Leur  accueil est  toujours sympathique.

La banderole UNRP 54 et 88 exhibée, la presse locale était bien sûr présente, y compris France 3.

 Après une minute de silence  en mémoire de nos collègues décédés en service, la Marseillaise a été chantée « à capella » avec émotion.

 Puis le porte-parole de l’intersyndicale a pris la parole pour expliquer aux citoyens et journalistes présents, les motifs de cette mobilisation de plus de 100 personnes de tous services. Les Policiers n’acceptent pas les graves accusations de racisme et de violence portés par quelques militants fanatisés. Ces accusateurs veulent troubler l’opinion et réduire l’action des forces de l’ordre !

Nos jeunes collègues exigent le soutien de leur ministre afin de combattre ces calomnies

Enfin le geste symbolique de déposer au sol menottes et brassards police a été filmé par la presse.

LE BUREAU 54 et 88

25 requêtes. 0,173 secondes.