Archives d’un auteur

Coronavirus, je suis malade.

C’est très court, il y a l’essentiel. Téléchargez cette fiche.

 

COVID-19 – Fiche d’information à distribuer aux patients

C’était en mars 2020…

Les rues étaient vides, les magasins fermés, les gens ne pouvaient plus sortir.

Mais le printemps ne savait pas, et les fleurs ont commencé à fleurir, le soleil brillait, les oiseaux chantaient, les hirondelles allaient bientôt arriver, le ciel était bleu, le matin arrivait plus tôt.

C’était en mars 2020 …
Les jeunes devaient étudier en ligne, et trouver des occupations à la maison, les gens ne pouvaient plus faire de shopping, ni aller chez le coiffeur. Bientôt il n’y aurait plus de place dans les hôpitaux, et les gens continuaient de tomber malades.

Mais le printemps ne savait pas, le temps d’aller au jardin arrivait, l’herbe verdissait.

C’était en mars 2020 …
Les gens ont été mis en confinement. pour protéger les grands-parents, familles et enfants. Plus de réunion ni repas, de fête en famille. La peur est devenue réelle et les jours se ressemblaient.

Mais le printemps ne savait pas, les pommiers, cerisiers et autres ont fleuri, les feuilles ont poussé.

C’était en mars 2020 …

Les gens ont commencé à lire, jouer en famille, apprendre une langue, chantaient sur le balcon en invitant les voisins à faire de même, ils ont appris une nouvelle langue, être solidaires et se sont concentrés sur d’autres valeurs.
> Les gens ont réalisé l’importance de la santé, la souffrance, de ce monde qui s’était arrêté, de l’économie qui a dégringolé.

Mais le printemps ne savait pas. les fleurs ont laissé leur place aux fruits, les oiseaux ont fait leur nid, les hirondelles étaient arrivées.

C’était en mars 2020 …

Puis le jour de la libération est arrivé, les gens l’ont appris à la télé, le virus avait perdu, les gens sont descendus dans la rue, chantaient, pleuraient, embrassaient leurs voisins, sans masques ni gants.

Et c’est là que l’été est arrivé, parce que le printemps ne savait pas. Il a continué à être là malgré tout, malgré le virus, la peur et la mort. Parce que le printemps ne savait pas, il a appris aux gens le pouvoir de la vie.

Tout va bien se passer, restez chez vous, protégez-vous, et vous profiterez de la vie.

Dominique PEZZETTA

Assemblée générale de la section Meurthe & Moselle – Les Vosges

 L’assemblée générale des Sections 54 et 88 a eu lieu au château du CHARMOIS de Vandoeuvre. Malgré la menace du corona virus, peu d’adhérents en moins que l’an dernier ?

Après le café  d’accueil, le président Jean-François SIMETTE pour la 18ème fois,  accueille les participants et M. Marc SAINT-DENIS  Adjoint à la Mairie de Vandoeuvre lès Nancy  et Mme Dominique RENAUD  Conseillère Régionale, qui ont dit leur total soutien envers les policiers actifs et  retraités. La minute de silence honore les adhérents décédés et cités de  l’année écoulée.

Les bilans d’activités puis financier par le trésorier Alain MUNIER, ont été adoptés à l’unanimité des présents et représentés.

Le Vice-président Dominique BAGUET retrace  le panorama peu optimiste de notre société tendue, demandant à chacun  de prendre ses responsabilités de citoyen, de grand-père et de père.

Le secrétaire Patrick RATEAU lit alors le texte transmis par le Bureau National, qu’il représente comme  membre élu.

Après le pot amical, le repas va réunir 48 personnes qui apprécieront les histoires d’Alain de GOLMARD, vice-président pour les Vosges.