Archive pour février 2020

La mort de la petite Vanille

Pour avoir été soucieux de la protection des Mineurs et ancien de la Brigade  des Mineurs de la PP en début de carrière, je me dois de réagir à ce drame.

Si le procureur et sa vice-procureure ont su trouver des mots apaisants  devant les caméras,  il y  a des questions  à poser…

La mère de ce bébé a déjà rendu tardivement son aîné, sans lui faire de mal. Déjà, ce comportement devait interroger sur un risque…Elle aurait eu des tendances suicidaires personnelles. Alors, pourquoi lui  permettre  d’être seule avec un bébé sans défense au lieu d’une visite médiatisée, c’est à dire avec une éducatrice présente tout le temps de la rencontre maman-bébé ?

Je rejoins la présidente de l’association   » La voix de l’Enfant  « , Mme Martine BROUSSE. Cette faute a été commise parce que l’on a placé les bénéfices affectif et psychologique de la mère au-dessus des obligations absolues à protéger l’enfant qui doivent primer avant tout.

L’alerte enlèvement a tardé à être lancée du fait de l’antécédent de remise tardive de l’aîné sans lui faire de mal. On a espéré qu’il en serait de même avec Vanille…

 Dire qu’on devait attendre de vérifier certaines  adresses avant de lancer l’alerte  est logique…Mais je me souviens  de la règle que les anciens m’avait transmise : mieux vaut aller trop vite à lancer les recherches, que trop tard. Ici, on a lancé la machine  « Amber  » trop tard, même si je me doute bien que des collègues ont travaillé dur pour rechercher Vanille  rapidement. Avec une éducatrice présente en permanence lors de la rencontre  mère-enfant, Vanille serait toujours vivante…

                                                       Dominique BAGUET,

JOURNEE SHOPPING A ZWEIBRUCKEN

C’est avec un peu plus d’une quarantaine que « notre » autocar a pris la direction, ce samedi 8 février en tout début de matinée, de Zweibrucken, le « Troyes allemand », paradis de l’outlet outre-Rhin. Malgré une température quelque peu frisquette à notre arrivée aux environs de 10h15, le soleil faisait son apparition et réchauffait doucement, mais sûrement, l’atmosphère.
Sitôt descendue du bus, la petite troupe s’éparpillait dans les allées de ce grand centre à l’architecture en forme de papillon pour dénicher les bonnes affaires dans les quelques 120 boutiques aux enseignes connues de tous.
Après la pause déjeuner, les participants reprenaient leur shopping avant de rejoindre à 17h00, fatigués et les mains encombrées de paquets, l’autocar qui nous ramenait à Nancy vers 19h15.
Nul besoin de préciser que cette « escapade », appréciée de tous, s’est déroulée dans une excellente ambiance.

Patrick RATEAU

La galette des rois

A l’invitation de l’U.N.R.P. 54-88, une bonne quarantaine d’adhérents se sont retrouvés le jeudi 9 janvier 2020 à 15h00 à l’Espace Jacques Prévert de VANDOEUVRE pour partager la traditionnelle galette des rois.

Quelques-uns de nos adhérents sont venus des Vosges, accompagnés par Alain de GOLMARD, vice-président en charge de la section 88.

C’est dans une ambiance festive et très conviviale que reines et rois ont été couronnés et fêtés comme il se doit, un verre de cidre à la main. Café, tisanes, jus de fruits et eau leur étaient également proposés

Et ce n’est qu’en fin d’après-midi que les uns et les autres se sont séparés, ravis d’avoir passé un agréable moment.

Un réel partage amical à renouveler, sans conteste, l’année prochaine !!!

Tous nos remerciements à la mairie de Vandoeuvre-lès-Nancy pour avoir mis gracieusement à notre disposition, cette année encore, la salle Jacques Brel.

23 requêtes. 0,177 secondes.