A.G. Section des Vosges du 21 Octobre 2019

L’A.G. s’est tenue au palais des congrès d’Epinal, et elle a réuni une quarantaine de participants, le lundi 21 octobre 2019.

 

En présence du président interdépartemental 54 et 88 Jean-François SIMETTE, du secrétaire Patrick RATEAU, administrateur national, des deux vices- présidents Alain de GOLMARD  et Dominique BAGUET, et de Pierre FELIX, vice-président de la Moselle, administrateur national, d’Alain MUNIER, trésorier, une liberté totale d’expression a permis des échanges efficaces et francs  relatifs  aux pertes de pouvoir d’achat des retraités de la Fonction publique d’Etat (FPE) depuis plus de 10 ans. Une motion à ce sujet a obtenu un vote unanime ,adressée au gouvernement  via les parlementaires des Vosges  – voir texte de la  motion jointe ci-dessous séparément –  exigeant le retour de l’alignement des augmentations des retraites sur celui des prix, avec un rattrapage pour combler la décennie de déficit…

Egalement abordé le grave problème de la présence de policiers islamistes radicalisés ; 27 sont recensés à la PP sur 42 000 fonctionnaires sur Paris et couronne.

Le total en France est de 140 000 policiers, on peut donc estimer – sur les mêmes proportions, à 27 x 2,5 = 68 environ, auquel s’ajoute la PP : 68 + 27 = 95, une centaine donc sur l’ensemble du territoire… Nous sommes loin des 5 ou 6 annoncés rapidement lors des massacres parisiens !

Une remarque a été faite : pourquoi avoir caché le mode de tuerie de Mickaël HARPON, à savoir l’égorgement typique des terroristes islamistes  ? D’autant que la vérité allait devait  se savoir…Quelle erreur de communication que le procureur chargé du terrorisme saura casser.

Dominique PEZZETTA souhaite une seconde motion au sujet de la suspension administrative immédiate des fonctionnaires remarqués pour radicalisation.L’ensemble de l’assemblée en convient et un texte est aussitôt rédigé en ce sens, ajouté à la précédente motion sur les retraites.

Ont été également abordés ensuite les suicides des policiers actifs et une demande personnelle d’un membre du bureau auprès du Secrétaire d’Etat M. Laurent NUNEZ, afin que les retraités volontaires puissent ouvertement aider les actifs en burnout ou suicidaires et ceux voulant démissionner.

Puis, l’A.G. nationale à PONT-A-MOUSSON ce mois mai, belle réussite tant pour la partie logistique », que sur l’aspect convivialité dont la soirée de gala.

Les mutuelles ont été comparées et un des collègues a mentionné la sienne comme moins chère et aussi efficace que les anciennes…

J F SIMETTE propose alors deux actions : permettre une rencontre individuelle avec Karim CHRISTMANN d’INTERIALE, 9 rue Maurice Barrès à NANCY – (karim.christmann@interiale.fr); mais aussi une réunion sur EPINAL avec lui en convoquant les adhérents comme déjà fait à NANCY.

Enfin, les gilets jaunes et la grève des pompiers, et le déplorable affrontement entre les deux corps si proches dans la vie courante des français.

Les images télé montrent essentiellement des gardes mobiles dans ces affrontements, mais les commentaires des médias parlent de la Police ayant réprimé brutalement et les sapeurs.

A ce sujet, d’autres versions mentionnent que certains S.P. auraient jeté des objets sur les éléments statiques du M.O. en face d’eux …Saurons-nous la « vraie vérité ? « Simuler être comme les lycéens interpellés, les mains sur la tête et à genou, est provocateur inutilement…Pourquoi chercher ainsi à provoquer les policiers censés être solidaires de leur démarche…

Les deux administrateurs nationaux sont intervenus pour donner des précisions sur les actions entreprises au  niveau national.

L’intervention auprès de M.TIRELOQUE, (avec P.FELIX, JF. SIMETTE, P.RATEAU…), patron de la Police à Metz pour le Grand Est, a permis de lui proposer un établissement identique au COURBAT de l’ANAS, mais spécialisé non pas dans les addictions – alcool, drogue, etc… , mais pour les burnouts et dépressions sans dépendance, aidant au retour à la normalité par les activités physiques dans un cadre naturel agréable.

L’ordre du jour épuisé, sont mentionnées deux dates à venir :

  1. a) la galette des rois prévue le 9 janvier à Vandoeuvre
  2. b) l’assemblée générale annuelle le 20 mars à 10H00 à Vandoeuvre également

Un déjeuner de qualité fourni par la maison Léonard pris sur place , a permis de poursuivre les discussions et retrouver des souvenirs anciens…

Rendez-vous l’an prochain.

Deux motions ont prises :

MOTION N° 1:

« L’alignement financier des augmentations des retraites sur celles des actifs ayant été supprimé depuis une dizaine d’années, les retraités de la fonction publique d’Etat perdent chaque année de leur pouvoir d’achat.

Unanimement, l’AG de l’UNRP 88 déplore une telle situation oubliant les services rendus par ses policiers, et exige le retour à un alignement sur l’augmentation du coût de la vie ! »

– Chaque retraité présent a signé pour les deux motions, la 2ème suit ici :

MOTION N° 2 :

De plus, l’ A.G. demande la suspension administrative immédiate des fonctionnaires de Police signalés comme radicalisés, dans l’intérêt général de la protection des policiers. La vigilance commence là !

Les commentaires sont fermés.

26 requêtes. 0,182 secondes.