De la barbarie ordinaire

Une philosophe allemande antinazie et juive, Hanna ARENDT (1906-1975), a parlé d’une barbarie ordinaire car banalisée lors de la dernière guerre mondiale.

Sans comparaison possible, encore que…, arrivent enfin aux assises les tentatives d’assassinat commises en 2016 à Viry-Châtillon.

Une caméra prenant les voleurs à la tire en images à un carrefour routier important, les jeunes dealers du coin ont trouvé cela préjudiciable à leur chiffre d’affaire. «Business is business» …Ils ont pris cette caméra pour assurer leurs trafics. Après l’avoir cassée plusieurs fois, il a été jugé intelligent de placer plusieurs policiers en surveillance pour la protéger, au lieu de mettre une autre caméra cachée surveillant celle menacée., ce que j’ai déjà fait en activité avec un office HLM pour les moyens, permettant ainsi de coincer 5 garçons dont 3 mineurs, les 2 majeurs ayant été écroués…Amusant de les voir filmés en cassant une caméra…

Après interpellation, tous nient les faits, et me demandent des preuves. Quand je leur ai montré le film, ils étaient sur les fesses. Quel plaisir de coincer ces jeunes qui cassaient depuis un an…

Résultats de l’opération de surveillance de Viry-Châtillon, une attaque barbare, le mot n’est pas trop fort, envers les policiers sur place dont l’un brûlé sur le corps à 30 %.

Une collègue féminine a alors crié qu’elle était une mère de famille. Aucun intérêt ! Le policier brûlé sort difficilement de la voiture, il reçoit des pierres. Oui, de la barbarie totalement, soit les peines maximales du code pénal.

Les collègues ont manifesté légitimement pour dénoncer de tels crimes.

Attendons que la Cour prononce des peines exemplaires. Sinon, le policier sera  toujours une cible ambulante. Basta !

On entend dire par un avocat réputé,  que son client était présent mais n’a rien fait. Si, il était là, bien présent…

Quitte à passer pour trop dur, de telles situations criminelles doivent permettre de juger le groupe de la même manière, risquant la peine maximale pour tous…Une sorte de loi anticasseurs. Je devine certains commentaires : il devient facho…Ben non, même pas !…

Il faut revoir notre droit pénal et ne pas se contenter d’une non-assistance à personne en péril, faute de preuve… Prévoir une autre situation que complice et co-auteur est très innovant, bousculant le droit actuel que je respecte.

On éviterait des procès durant des semaines, venant s’ajouter à la nouvelle composition d’assises en expérimentation avec 5 magistrats, sans jurés.

Les praticiens assurent que, paradoxalement, les peines prononcées seront moins sévères…Pas certain.

Rendez-vous au verdict de la Cour d’Evry.

                                                                Dominique BAGUET

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

23 requêtes. 0,181 secondes.